Jeux de miroirs – Eugen Ovidiu Chirovici

Quand je vois « roman événement » sur la jaquette, je ne peux pas résister. De plus, ma fille était en train de le lire et elle semblait apprécier. Comme elle ne lit pas beaucoup, je me suis dit que si elle aimait ça, c’était bon signe. Donc, je l’ai pris. Bon. Est-ce que je l’ai aimé ? Oui. Roman événement ? Pas sure. EN ce moment, ma fille est un peu découragée. Je lui ai conseillé de ne pas abandonner car on tourne la dernière page en se disant que c’était bon finalement.

Jeux de miroirs

Le 21 décembre 1987, le professeur Joseph Weider, célèbre psychologue, est assassiné. Ce meurtre n’a jamais été résolu. Une vingtaine d’années plus tard, un éditeur, Peter Katz, reçoit un manuscrit inachevé qui raconte l’histoire de ce meurtre. Ce manuscrit a été écrit par Richard Flynn, un des protagonistes de l’histoire qui a toujours rêvé d’être écrivain. Katz se plonge dans la lecture en se demandant toutefois si l’histoire qu’il contient est réelle ou s’il s’agit de l’invention d’un homme désirant absolument être publié.

Ce roman est divisé en trois parties qui nous présentent trois versions différentes de l’histoire. Ce n’est qu’à la toute fin que le lecteur saura quelle version est la bonne. Dans la partie 1, c’est la lecture du manuscrit. Le narrateur est donc Richard Flynn. Dans la partie 2, la fin du manuscrit ayant disparu et comme Richard Flynn est décédé, l’éditeur demande à un journaliste, John Keller, de poursuivre l’enquête. Donc c’est lui qui devient le narrateur. On voit maintenant l’histoire sous un autre jour. Et si Richard avait menti ? Et qui est réellement la froide et étrange Laura ? Dans la partie 3, Keller se décourage devant son peu de résultats et refile l’enquête à Roy Freeman, un ex-policier souffrant d’Alzheimer qui avait enquêté sur le meurtre à l’origine. C’est donc lui qui relate la troisième version de l’histoire. Et si Richard avait finalement dit la vérité ? Lire la suite

Publicités

Au fond de l’eau – Paula Hawkins

Après le succès retentissant de La fille du train (près de 20 millions de livres vendus et un film), Paula Hawkins revient avec un deuxième roman, Au fond de l’eau.

Lorsqu’elle est appelée à Beckford, dans son village d’enfance pour le suicide de sa soeur Nel, Julia Abbott se retrouve devant une nièce de 15 ans, rebelle, portrait craché Nel et doublement en deuil de sa mère et de sa meilleure amie, noyées toutes les deux dans « le bassin aux noyées ». Car oui, à Au fond de l'eauBeckford, la rivière est mortelle pour « les femmes à problèmes » comme le disent certains habitants du coin. Une femme y a été noyée pour sorcellerie il y a des centaines d’années de ça et depuis, plusieurs femmes y ont trouvé la mort. En revenant à Beckford, Julia devra affronter les démons de son enfance et les origines de sa chicane avec sa soeur avec qui elle n’avait plus de contact depuis plus de 15 ans tout en cherchant la vérité sur sa mort. S’est-elle réellement suicidée ? Lire la suite

Outlander (Le chardon et le tartan) – Diana Gabaldon

Encore dans la série « relecture » !

Au mois d’août, j’ai pris mon courage à deux mains et je me suis lancée dans la relecture d’Outlander. Au complet. Les 9 tomes. Un peu plus de 8000 pages. Ça faisait longtemps que je voulais le faire. De plus, comme j’ai commencé à regarder la série télé, l’envie était encore plus forte. Donc, j’ai plongé. Je n’avais jamais lu les tomes 8 et 9, « Écrit avec le sang de mon coeur » partie 1 et 2 qui sont sortis en 2014. Pour moi, c’était donc la découverte de ces deux parties. En tout, ça m’a pris 6 mois, car j’aiLe chardon et le tartan entrecoupé ma lecture de nombreux autres livres. Je lis très vite mais tout de même… Et puis, il fallait que je prenne une pause de temps en temps. J’ai toujours tendance à faire ça quand je lis une très longue série. La première fois que je l’avais lue, j’attendais la parution des tomes pour continuer et j’allais vite car ma mère attendait après moi pour les lire. Je perdais parfois le fil. Cette fois, c’était différent puisque j’avais les 9 tomes en un seul fichier sur ma liseuse.

Alors, tout comme à ma première lecture, j’ai dévoré le tome 1, j’ai ralenti un peu au 2, j’ai dévoré le 3 et j’ai trouvé les autres un peu trop longs. Bilan ? Oui, le beau Jamie Fraser est toujours aussi fringant (on rêve toutes secrètement d’un Jamie Fraser dans nos vies) et non, il ne porte rien sous son kilt. D’ailleurs, Claire l’explique noir sur blanc dans le tome 9. Lire la suite

La rivière à l’envers tome 1 – Tomek – Jean-Claude Mourlevat

Ça faisait longtemps que je voulais le relire. Je l’avais lu il y a des années de ça dans le cadre d’un jumelage avec une classe de France. Mes élèves lisaient les livres suggérés par les élèves français et les Français lisaient les livres québécois recommandés par mes élèves et on échangeaient nos impressions. J’adorais ce projet mais malheureusement mon parcours professionnel a fait que j’ai dû l’abandonner. Enfin bref… Je l’ai finalement relu et je l’ai adoré, tout comme la première fois.La rivière à l'envers

C’est l’histoire de Tomek, épicier dans un village qu’on ne peut pas situer et qui s’ennuie. Il s’ennuie vraiment ! Il rêve de voyages et d’aventures.

Un soir, une jeune fille entre dans sa boutique. Comme Tomek est supposé vendre absolument tout dans son épicerie, elle lui demande s’il a de l’eau de la rivière Qjar la rivière qui coule à l’envers et dont l’eau est supposée empêcher de mourir. Son air triste le touche profondément et Tomek tombe immédiatement amoureux de la jeune fille nommée Hannah. Il prend alors la décision de tout quitter pour se lancer sur les traces d’Hannah et de la rivière Qjar.

C’est mignon, c’est bien écrit et ça se lit tout seul. J’adore les livres jeunesse emplis de fantaisie et de magie. J’aime l’originalité et une rivière qui coule à l’envers, qui remonte son cours de l’océan jusqu’à sa source, c’est on ne peut plus original. Mes élèves qui l’ont déjà lu par les années passées ont également adoré. On aime la forêt de l’oubli, la prairie aux fleurs dont on ne doit pas respirer le parfum, l’âne Cadichon et son problème de flatulences, les parfumeurs, l’île Inexistante… Bref, on aime le monde merveilleux créé par Jean-Claude Mourlevat. On y croit.

La fin est un peu trop rapide à mon goût. On fait le voyage de retour en 4 ou 5 pages. Mais, je comprends qu’on ne pouvait tout de même pas revivre toutes les aventures que les héros avaient vécues à l’aller. J’ai hâte de mettre la main sur le tome 2 dans lequel Hannah relate les événements qui l’ont amenée à se jeter dans une telle aventure.

Je suis en discussion avec la directrice de mon école afin d’avoir les sous nécessaires pour acheter 30 exemplaires du livre. J’aimerais tellement pouvoir le travailler en classe!

Bref, je le recommande à tous les amoureux de la belle littérature jeunesse.

 

Conclave – Robert Harris

ConclaveCe qui m’a attiré en premier dans ce roman, c’est le titre. Conclave. Je ne connais pas grand chose d’un conclave, mis à part le fait que c’est pas mal plus politique qu’on le pense. Et Robert Harris est le maitre des thrillers politiques. Bon, soyons clairs. Je déteste la politique. La série télévisée Survivant désigné est le maximum que je peux endurer de politique mais là, il s’agit de religion. Donc, j’ai décidé d’essayer.

Belle découverte ! C’est bien mené. On s’entend, ce n’est pas un roman d’action. Pas de Rambo, de gros fusils, de grenades et d’explosion mais un suspense qui nous tient en haleine tout au long du livre. Oui, c’est plein de magouilles et de politicailleries comme on s’en attend. On comprend que l’élection d’un pape, l’homme qui dirigera des milliers de catholiques dans le monde, n’est pas seulement religieuse. Des alliances se forment, des ambitions se dévoilent. C’est la lutte entre les conservateurs et les partisans d’un renouveau de l’Église. Lire la suite

Les mystères de Glastonbury – Deborah Crombie

Les mystères de GlastonburyJ’ai une grande soif de romans policiers de ce temps-ci. Alors quand j’ai vu les mots mystères et Glastonbury, je n’ai pas pu résister. Je suis une fan de tout ce qui touche Glastonbury.

Ce roman fait partie de la série des enquêtes de Duncan Kincaid et de Gemma James. Mais dans ce tome, Deborah Crombie a ajouté une touche de surnaturel. Évidemment, quand on parle de Glastonbury, on ne peut pas passer à côté des rites païens et du culte de la Déesse. Ah que j’aime ça !

Un jour, alors qu’il est en train de travailler à son bureau, l’architecte Jack Montfort réalise qu’il a écrit un texte en latin (langue qu’il ne maitrise pas) et d’une écriture qui n’est pas la sienne. Il n’a aucun souvenir d’avoir écrit ses phrases. Que s’est-il passé ? Peu après, des meurtres sont commis. Affolé, Jack appelle son cousin Duncan Kincaid, agent à Scotland Yard, à son secours pour tenter d’élucider ce mystère. L’enquête se déroule donc à l’ombre du Tor, dans une atmosphère surnaturelle où l’écriture automatique est la moindre de nos surprises. Lire la suite

Sans laisser de traces – Blake Pierce

Des femmes sont retrouvées mortes dans la campagne de Virginie et les corps sont disposées de façon grotesque. Un tueur en série est à l’œuvre. Il n’en faut pas plus pour que l’Unité d’analyse comportementale du FBI s’intéresse à l’affaire.Sans laisser de traces

Voilà en gros ce que disait la quatrième de couverture. Il n’en fallait pas plus pour attirer la grande fan d’Esprits criminels (Criminal Minds) que je suis. Je n’ai pas manqué un seul épisode depuis les tout débuts de la série. De plus, j’avais besoin d’une bonne série policière. J’étais en manque ! C’est avec délice que je me suis plongée dans la lecture.

Oui j’ai bien aimé. J’ai également lu le tome 2 et le tome 3 m’attend. Mais malheureusement, je ne crois pas que cette série arrive à la cheville de sa jumelle de la télé. Pourquoi ? Parce qu’on éprouve beaucoup de difficultés à s’attacher au personnage principal. Riley Paige est une agent de l’Unité d’analyse comportementale hyper douée. Elle possède la faculté de se placer dans la tête des tueurs et de penser comme eux. Mais elle est aux prises avec des démons. Elle a été retenue prisonnière d’un psychopathe en faisant évader sa victime avant de réussir à s’enfuir elle-même et elle doit gérer son stress post-traumatique. À la longue, ses états d’âmes et son don pour se placer dans le trouble sont agaçants. On aurait envie d’entrer dans le livre et de la secouer par les épaules.

Tout au long de la lecture, j’ai abandonné l’idée de comparer Criminal Minds et la série Riley Paige. Les seuls points en commun sont les sciences comportementales du FBI. Ce sont de courts romans d’environ 230 – 250 pages qui se lisent très bien mais on a vite repéré le pattern. Les agents du FBI vont arrêter au moins trois mauvais suspects avant de tomber sur le bon. C’est tellement évident pour le lecteur qu’on aurait envie de crier à Riley et à son partenaire Bill qu’ils font erreur !!!

À ceux qui ont eu assez des tergiversations de Riley au tome 1, je vous conseille de lire le 2. Il s’y passe des événements qui permettent à Riley d’avancer sur le chemin de sa guérison. De toutes façons, la fin du tome 1 fait qu’on n’a pratiquement pas le choix de lire le 2 🙂

Je vous recommande la série. Ce sont de bons romans policiers bien faits, qui nous incitent à vérifier si nos portes sont bien verrouillées et si notre fille est bien rentrée à la maison, ma fille en sait quelque chose 🙂

C’est le cœur qui lâche en dernier – Margaret Atwood

Suis-je la seule à avoir trouvé ce livre bizarre ? Pas si j’en crois la blogosphère. Bon, c’est Margaret Atwood, donc on s’attend à ce que ça soit étrange mais je dois avouer que je ne m’attendais pas à ça.

C’est le cœur qui lâche en dernier raconte l’histoire de Charmaine et Stan, un jeune couple d’Américains qui ont vécu durement la crise économique. Ils ont tout pC'est le coeur qui lâche en derniererdu, travail, maison, économies. Ils vivent dans leur voiture et survivent grâce au maigre salaire de Charmaine qui travaille dans un bar miteux. Un jour, Charmaine voit une publicité à la télé. Cette publicité va changer sa vie. Dans la ville de Consilience, tout le monde a un emploi, un bon salaire, une maison et une belle vie. Pour un mois. Le mois suivant, ils le passent en prison et c’est un autre couple qui prend leur place dans la maison. Charmaine et Stan posent leur candidature et obtiennent la place. Une vie de rêve s’annonce pour eux. Vraiment ? ÇA semble un peu trop beau pour être vrai. Un petit message laissé par la femme qui partage leur maison et trouvé par Stan va tout bouleverser. Stan, qui en a assez de sa vie sexuelle ordinaire, se met à fantasmer sur Jasmine alors que le règlement de Consilience interdit formellement les contacts entre Alternants. Lire la suite

Pas si simple – Lucie Castel

Pas si simpleJ’aime bien une romance de temps en temps. Surtout à quelques jours de Noël. Je suis difficile côté romances, mais quand je vois écrit « coup de cœur éditorial », je me dis que ça doit surement être bon. Et dans ce cas, ça l’est !

C’est l’histoire de Scarlett et de sa sœur Mélie, oui, oui, Scarlett et Mélie comme dans Autant en emporte le vent. Scarlett est architecte et en voyage d’affaires. Quant à Mélie, elle est sexologue de son état et ne possède aucun filtre. Ce qu’elle pense, elle le dit. Dans la vie de Scarlett, il n’y a rien de simple. Et la voilà coincée à Londres, à l’aéroport Heathrow avec sa sœur, l’avant-veille de Noël. Entrée par erreur dans les toilettes des hommes, elle y fait la connaissance de William, un bel Anglais séduisant et un brin moqueur. Mais voilà, Scarlett est embourbée dans ses problèmes. Son père vient de mourir, c’est le premier Noël sans lui et sa mère est seule en France. Quand William invite Scarlett et Mélie chez lui pour le réveillon, elles finissent par accepter sans se douter que ce séjour changera leur vie à jamais. Lire la suite

Le retour du Caton – Matilde Asensi

Le retour du CatonOui, oui, la suite du livre Le dernier Caton. Je suis tombé dessus par hasard au salon du livre de Jonquière. Pas le choix, il me criait ! Achète-moi, achète-moi ! Je n’ai pas résisté.

Nos héros, Ottavia Salina, Farag Boswell et Kaspar Gloiser-Roist sont approchés par un couple de multimillionnaires qui leur demande de retrouver de mystérieux ossuaires qui pourraient changer notre vision de la religion catholique. Ils partent donc en quête de ces ossuaires, une quête dangereuse qui les mènera sur le chemin des Béatitudes, une quête qui sera toute aussi intense que celle du premier roman. Ils seront aidés par trois chercheurs, tous de confessions différentes et par Isabella, la nièce d’Ottavia. Lire la suite