Les Éternels – Le don – Priska Poirier

Quand à l’âge de 12 ans, tu apprends que tu es un ange !

On le sait, j’adore la littérature jeunesse. Au salon du livre de Jonquière, je suis allée saluer Priska Poirier et j’ai été tout de suite attirée par les magnifiques couvertures de sa nouvelle série Les Éternels. Je n’ai absolument pas pu résister à l’appel de ce livre qui me criait « achète-moi » !Les Éternels

Je l’ai dévoré et c’est tout simplement wow! Cette série raconte l’histoire de Stella, qui a 12 ans, et qui va apprendre dans des circonstances tragiques qu’elle est une Éternelle ou ce que les humains appellent un ange. Sauvée par Jules, un Éternel, Stella trouve refuge à la maison mère où elle deviendra élève de l’Académie de l’Envolée, une école qui forme des anges. Et qui dit anges dit démons. Stella devra se méfier de quelqu’un. Mais de qui ?

Comme l’explique Priska Poirier, Les Éternels est une série qu’on n’a pas besoin de lire dans l’ordre. Mais pour ceux qui comme moi adorent les choses claires et qui se suivent, elle recommande de commencer par Le don, puisque c’est dans ce livre que Stella découvre sa nature d’ange et qu’elle débute sa formation d’Éternelle. J’ai donc suivi son conseil et j’ai commencé par Le don. Je l’ai lu rapidement, d’abord parce que c’est vraiment bon et ensuite car les filles de ma classe l’attendent impatiemment. Lire la suite

Publicités

Phobos – Victor Dixen

Six prétendantes d’un côté, six prétendants de l’autre, six minutes pour se rencontrer, l’éternité pour s’aimer.

Ça faisait un bon bout de temps que les quatre tomes trainaient sur ma liseuse et je ne me décidais pas à les lire (je sais… il y a un cinquième tome « Origines » que je me prépare à lire). En partant, l’idée d’une téléréalité, ça ne m’attirait pas. Je ne suis pas fan des téléréalités. Je n’en regarde aucune. Comme c’est la base de ces romans, j’hésitais. Après Phobosavoir lu de nombreuses critiques sur Internet, j’ai décidé d’essayé…et j’ai totalement accroché ! Même que j’en rêvais la nuit 🙂

Le concept est génial. Douze jeunes (six filles et six garçons) âgés de 17 à 20 ans s’embarquent pour un voyage sans retour à destination de Mars où ils fonderont une nouvelle colonie humaine sur la planète rouge. Ils ne se connaissent pas. Après une année d’entrainement dans la Vallée de la mort en Californie, ils se retrouvent en orbite, direction Mars. Chaque semaine, ils ont six minutes pour rencontrer un des participants dans le Parloir, immense bulle de verre séparée par une barrière transparente, les garçons d’un côté, les filles de l’autre. À leur arrivée sur Mars, ils auront dû choisir l’élu de leur cœur et les mariages seront célébrés en direct. La règle : tout est filmé en tout temps. Mais, la productrice retorse de cette émission a bien fait les choses. Chaque participant a un passé douloureux et des choses à cacher. Lire la suite

Que la bête s’échappe – Jonathan et Jesse Kellerman

Il s’agit du tome 2 de la série. J’avais lu le tome 1 (Le golem d’Hollywood) l’an dernier et j’avais beaucoup aimé ce roman, mélange d’histoire, de religion, de roman policier et de fantastique. Et bien, c’est encore le cas. J’ai beaucoup aimé le tome 2 mais je dois avouer que je l’ai quand même moins aimé que Le golem d’Hollywood.

Que la bête

On retrouve notre anti-héros Jacob Lev, policier de son état. Suite à ses aventures du tome 1, il a sombré dans l’alcool et la dépression. Il se remet très mal de sa rencontre avec la mystérieuse Mai, incarnation du golem. Il a de plus coupé les ponts avec son père car il lui en veut de ne pas lui avoir expliqué la légende du golem et les événements qui ont frappé sa famille. Ses supérieurs l’ont confiné dans un bureau miteux où il doit classer les archives des cold cases. Par hasard, il tombe sur le dossier d’un double meurtre mystérieux. Sur un coup de tête, il part à Paris pour enquêter sur ce meurtre. Il sera entrainé malgré lui sur les pistes d’un tueur et il découvrira au passage la vérité sur les événements qui se sont produits à Prague une cinquantaine d’années plus tôt et qui ont conduit sa mère à l’hôpital psychiatrique. Évidemment, il fera à nouveau la rencontre de Mai. Lire la suite

La disparue de la cabine no. 10 – Ruth Ware

Oh que j’ai aimé ce livre ! C’est exactement le genre de thriller qui m’accroche. Ce roman raconte l’histoire de Laura Blacklock, journaliste de voyage, qui à la dernière minute doit remplacer sa patronne lors du voyage inaugural d’un bateau de croisière, l’Aurora. Une croisière dans les fjords pour admirer les aurores boréales, avec le champagne qui coule à disparue cabine 10flots et les repas gastronomiques, impossible de dire non. C’est la chance de sa vie si elle veut lancer sa carrière. C’est l’occasion rêvée de se faire connaitre et de se créer un réseau de contacts. Mais la première nuit, alors qu’elle dort après une soirée trop arrosée, elle est réveillée en sursaut par des bruits venant de la cabine voisine, la numéro 10. Elle voit une passagère être jetée par-dessus bord. Seulement voilà, selon le registre, aucun passager ni membre d’équipage n’habitait la cabine no. 10 et personne n’est porté manquant. Évidemment, personne ne la croit, ni le commissaire de bord ni les autres passagers.  Ce qui fait que théoriquement, Laura se retrouve seul témoin d’un meurtre alors que le meurtrier est toujours à bord. A-t-elle rêvé ? Était-elle trop ivre et elle s’est imaginé quelque chose ?

Lire la suite

Origine – Dan Brown

Bon, qu’on se le dise en partant, j’adore Dan Brown ! Il y a plein de monde qui disent que toutes ses théories et ses symboles se retrouvent sur Internet et qu’il n’invente rien. Mais au moins, il a le mérite de chercher sur Internet et de ne pas écrire de faussetés. Faut lui donner ça. Et c’est passionnant ! Mais je dois avouer que d’un roman à l’autre, il perd un peu de magie, Ses derniers romans n’ont plus le punch de Da Vinci Code ou Anges et démons. Mais à mon gout, ça reste un très bon divertissement.origine

Dans Origine, on retrouve Robert Langdon en Espagne. Son ancien étudiant et ami Edmond Kirsch l’a invité à un événement très sélect. Au cours de cette soirée, Kirsch, futurologue athée, dévoilera le fruit de ses recherches portant sur les deux grandes questions existentielles de l’humanité : d’où venons-nous et où allons nous ? Selon lui, sa découverte va démolir toutes les religions du monde. Mais la soirée ne se déroule pas comme prévu et Langdon, accompagné d’Ambra Vidal, directrice du musée Guggenheim de Bilbao (et fiancée du prince héritier d’Espagne en passant), doit trouver le moyen de diffuser la vidéo préparée par Kirsch qui doit répondre à ces deux questions. Pour accomplir cette quête, il obtiendra l’aide d’un personnage un peu particulier. Lire la suite

Le saut de l’ange – Lisa Gardner

Encore une fois, je n’ai pas résisté à la mention « #1 du suspense aux États-Unis » sur la jaquette. Et je ne l’ai pas regretté. Vraiment pas. J’avais lu « Famille parfaite » de Lisa Gardner et j’avais adoré. C’est donc avec un petit frisson que j’ai ouvert « Le saut de l’ange ». Et j’ai été exaucée. Le-saut-de-l-ange

Le saut de l’ange raconte l’histoire de Nicky Frank. Par une nuit froide et pluvieuse de novembre, la voiture de Nicky quitte la route et tombe au fond d’un ravin. Nicky survit et parvient à remonter le ravin jusqu’à la route. Lorsque les secours arrivent, Nicky est en panique et hurle que sa fille Vero qui était avec elle dans la voiture est disparue. La police déclenche donc une immense opération de recherche menée par le sergent Wyatt (Famille parfaite) et par la détective privée Tessa Leoni, qui est maintenant sa petite amie. Mais le chien policier appelé en renfort a beau renifler partout, il ne trouve qu’une seule piste à suivre dans le ravin, celle de Nicky. De plus, le mari de Nicky affirme que Vero n’a jamais existé, sauf dans l’imagination de sa femme.  Lire la suite

Jeux de miroirs – Eugen Ovidiu Chirovici

Quand je vois « roman événement » sur la jaquette, je ne peux pas résister. De plus, ma fille était en train de le lire et elle semblait apprécier. Comme elle ne lit pas beaucoup, je me suis dit que si elle aimait ça, c’était bon signe. Donc, je l’ai pris. Bon. Est-ce que je l’ai aimé ? Oui. Roman événement ? Pas sure. EN ce moment, ma fille est un peu découragée. Je lui ai conseillé de ne pas abandonner car on tourne la dernière page en se disant que c’était bon finalement.

Jeux de miroirs

Le 21 décembre 1987, le professeur Joseph Weider, célèbre psychologue, est assassiné. Ce meurtre n’a jamais été résolu. Une vingtaine d’années plus tard, un éditeur, Peter Katz, reçoit un manuscrit inachevé qui raconte l’histoire de ce meurtre. Ce manuscrit a été écrit par Richard Flynn, un des protagonistes de l’histoire qui a toujours rêvé d’être écrivain. Katz se plonge dans la lecture en se demandant toutefois si l’histoire qu’il contient est réelle ou s’il s’agit de l’invention d’un homme désirant absolument être publié.

Ce roman est divisé en trois parties qui nous présentent trois versions différentes de l’histoire. Ce n’est qu’à la toute fin que le lecteur saura quelle version est la bonne. Dans la partie 1, c’est la lecture du manuscrit. Le narrateur est donc Richard Flynn. Dans la partie 2, la fin du manuscrit ayant disparu et comme Richard Flynn est décédé, l’éditeur demande à un journaliste, John Keller, de poursuivre l’enquête. Donc c’est lui qui devient le narrateur. On voit maintenant l’histoire sous un autre jour. Et si Richard avait menti ? Et qui est réellement la froide et étrange Laura ? Dans la partie 3, Keller se décourage devant son peu de résultats et refile l’enquête à Roy Freeman, un ex-policier souffrant d’Alzheimer qui avait enquêté sur le meurtre à l’origine. C’est donc lui qui relate la troisième version de l’histoire. Et si Richard avait finalement dit la vérité ? Lire la suite

Au fond de l’eau – Paula Hawkins

Après le succès retentissant de La fille du train (près de 20 millions de livres vendus et un film), Paula Hawkins revient avec un deuxième roman, Au fond de l’eau.

Lorsqu’elle est appelée à Beckford, dans son village d’enfance pour le suicide de sa soeur Nel, Julia Abbott se retrouve devant une nièce de 15 ans, rebelle, portrait craché Nel et doublement en deuil de sa mère et de sa meilleure amie, noyées toutes les deux dans « le bassin aux noyées ». Car oui, à Au fond de l'eauBeckford, la rivière est mortelle pour « les femmes à problèmes » comme le disent certains habitants du coin. Une femme y a été noyée pour sorcellerie il y a des centaines d’années de ça et depuis, plusieurs femmes y ont trouvé la mort. En revenant à Beckford, Julia devra affronter les démons de son enfance et les origines de sa chicane avec sa soeur avec qui elle n’avait plus de contact depuis plus de 15 ans tout en cherchant la vérité sur sa mort. S’est-elle réellement suicidée ? Lire la suite

Outlander (Le chardon et le tartan) – Diana Gabaldon

Encore dans la série « relecture » !

Au mois d’août, j’ai pris mon courage à deux mains et je me suis lancée dans la relecture d’Outlander. Au complet. Les 9 tomes. Un peu plus de 8000 pages. Ça faisait longtemps que je voulais le faire. De plus, comme j’ai commencé à regarder la série télé, l’envie était encore plus forte. Donc, j’ai plongé. Je n’avais jamais lu les tomes 8 et 9, « Écrit avec le sang de mon coeur » partie 1 et 2 qui sont sortis en 2014. Pour moi, c’était donc la découverte de ces deux parties. En tout, ça m’a pris 6 mois, car j’aiLe chardon et le tartan entrecoupé ma lecture de nombreux autres livres. Je lis très vite mais tout de même… Et puis, il fallait que je prenne une pause de temps en temps. J’ai toujours tendance à faire ça quand je lis une très longue série. La première fois que je l’avais lue, j’attendais la parution des tomes pour continuer et j’allais vite car ma mère attendait après moi pour les lire. Je perdais parfois le fil. Cette fois, c’était différent puisque j’avais les 9 tomes en un seul fichier sur ma liseuse.

Alors, tout comme à ma première lecture, j’ai dévoré le tome 1, j’ai ralenti un peu au 2, j’ai dévoré le 3 et j’ai trouvé les autres un peu trop longs. Bilan ? Oui, le beau Jamie Fraser est toujours aussi fringant (on rêve toutes secrètement d’un Jamie Fraser dans nos vies) et non, il ne porte rien sous son kilt. D’ailleurs, Claire l’explique noir sur blanc dans le tome 9. Lire la suite

La rivière à l’envers tome 1 – Tomek – Jean-Claude Mourlevat

Ça faisait longtemps que je voulais le relire. Je l’avais lu il y a des années de ça dans le cadre d’un jumelage avec une classe de France. Mes élèves lisaient les livres suggérés par les élèves français et les Français lisaient les livres québécois recommandés par mes élèves et on échangeaient nos impressions. J’adorais ce projet mais malheureusement mon parcours professionnel a fait que j’ai dû l’abandonner. Enfin bref… Je l’ai finalement relu et je l’ai adoré, tout comme la première fois.La rivière à l'envers

C’est l’histoire de Tomek, épicier dans un village qu’on ne peut pas situer et qui s’ennuie. Il s’ennuie vraiment ! Il rêve de voyages et d’aventures.

Un soir, une jeune fille entre dans sa boutique. Comme Tomek est supposé vendre absolument tout dans son épicerie, elle lui demande s’il a de l’eau de la rivière Qjar la rivière qui coule à l’envers et dont l’eau est supposée empêcher de mourir. Son air triste le touche profondément et Tomek tombe immédiatement amoureux de la jeune fille nommée Hannah. Il prend alors la décision de tout quitter pour se lancer sur les traces d’Hannah et de la rivière Qjar.

C’est mignon, c’est bien écrit et ça se lit tout seul. J’adore les livres jeunesse emplis de fantaisie et de magie. J’aime l’originalité et une rivière qui coule à l’envers, qui remonte son cours de l’océan jusqu’à sa source, c’est on ne peut plus original. Mes élèves qui l’ont déjà lu par les années passées ont également adoré. On aime la forêt de l’oubli, la prairie aux fleurs dont on ne doit pas respirer le parfum, l’âne Cadichon et son problème de flatulences, les parfumeurs, l’île Inexistante… Bref, on aime le monde merveilleux créé par Jean-Claude Mourlevat. On y croit.

La fin est un peu trop rapide à mon goût. On fait le voyage de retour en 4 ou 5 pages. Mais, je comprends qu’on ne pouvait tout de même pas revivre toutes les aventures que les héros avaient vécues à l’aller. J’ai hâte de mettre la main sur le tome 2 dans lequel Hannah relate les événements qui l’ont amenée à se jeter dans une telle aventure.

Je suis en discussion avec la directrice de mon école afin d’avoir les sous nécessaires pour acheter 30 exemplaires du livre. J’aimerais tellement pouvoir le travailler en classe!

Bref, je le recommande à tous les amoureux de la belle littérature jeunesse.