Princesse Maorie – Bernard Simonay

Princesse Maorie.jpgÀ la mort de sa mère, Laura, jeune lady anglaise, découvre qu’elle n’est pas celle qu’elle croyait. Sa mère Rebecca est en fait sa mère adoptive. Laura serait en réalité la fille de Cécilia de Hauterive, une aristocrate anglaise ayant vécu en Nouvelle-Zélande et ayant uni sa vie à un chef maori. Sentant sa vie en danger, Cécilia aurait confié sa fille de deux ans à sa meilleure amie Rebecca en lui faisant promettre que s’il lui arrivait quoi que ce soit, elle l’élèverait comme sa propre fille. Étant certaine que son amie Cécilia est morte, Rebecca retourne en Angleterre avec Laura. Sur son lit de mort, Rebecca ne peut se résoudre à emporter son secret dans la tombe et dévoile la vérité à Laura. La jeune fille décide alors de partir en Nouvelle-Zélande afin de retrouver ses origines. Au fond d’elle-même vit un espoir fou : et si sa véritable mère n’était pas morte ?

Je l’ai choisi dans ma PAL par curiosité car je ne connais pas bien la culture maorie. En fait, je ne la connaissais pratiquement pas. Je l’ai dévoré. Ce n’est pas ce à quoi je m’attendais. Je m’attendais à un roman basé sur la romance et non pas à un roman historique comme c’est le cas ici. Les personnages fictifs croisent les personnages historiques et on en apprend énormément sur la colonisation de la Nouvelle-Zélande par les Anglais et les Français ainsi que des guerres qui ont découlé entre les Pakehas (les colons européens) et les Maoris. J’ai lu ce roman avec mon smartphone en main. Tout est véridique et bien décrit. Les héros du livre côtoient de grands chefs maoris tels que Hone Heke et Te Ruki Kawiti et on y revit les grandes guerres comme la bataille de Kororareka, la Guerre du Mât, la bataille de Puketutu. J’en ai appris énormément sur la colonisation de la Nouvelle-Zélande. Les descriptions de la culture maorie sont véridiques et très bien documentées.

Bien sûr, malgré tout le côté historique, la trame demeure l’histoire de Laura, de Cécilia et de Kaharinga. Malgré un dénouement un peu bâclé, ce roman vaut la peine d’être lu. C’est émouvant et on ne peut plus intéressant. Une belle découverte pour moi !

 

Publicités

2 réflexions sur “Princesse Maorie – Bernard Simonay

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s