Léo P. détective privé tome 1 – La disparition – Carine Paquin

Ça fait un bon bout de temps que j’ai écrit, et ce n’est pas faute d’avoir lu. En fait, j’ai rarement autant lu. Mais entre les vacances, la plage et le vélo, je n’ai pas pris le temps d’écrire. Avec la rentrée scolaire et le retour à une une routine de vie plus normale, me revoilà.

Léo P 1Quand on m’a annoncé que j’aurais la visite de l’auteur Carine Paquin dans ma classe, celle qui a écrit la série Léo P. détective privé, j’avoue que je ne connaissais pas du tout la série et l’auteur. J’ai reçu les deux premiers tomes en cadeau et quand je les ai montrés à mes élèves, les yeux se sont allumés. Même que mon beau Anthony a sorti ses deux tomes de son pupitre en me disant « Ça c’est bon! ». Bien. Je n’avais pas le choix, je devais les lire. Et j’ai été enchantée. Rien de moins !

Le roman débute sur une bande-dessinée où on voit un détective privé aux prises avec deux malfrats. Coup de fusil…et on ignore la suite.

Léo P., c’est un jeune garçon qui termine le primaire. En fait, le tome 1 débute au moment où la cloche sonne, marquant la fin de la dernière journée de sa 6ème année et le début des vacances. L’an prochain, c’est le secondaire et si tout va bien, la sélection pour le programme Sport-Arts-Études en soccer (comme j’enseigne au Sport-Arts-Études, j’étais déjà conquise). Le père de Léo doit venir le chercher après l’école pour aller à un voyage de pêche entre hommes mais voilà, il n’est pas là. À la place, c’est l’oncle de Léo qui arrive en lui disant que son père a disparu. Que s’est-il passé ? Léo décide de mener l’enquête et va de surprise en surprise. Son père est-il vraiment mort ? À suivre au long de la série qui comportera 6 tomes. Ne vous attendez surtout pas à avoir les réponses à la fin du tome 1. Vous devrez lire les 6 pour connaitre enfin la vérité. Mais, si vous êtes attentifs, vous trouverez des indices.Léo P 2

J’ai adoré l’écriture de ce roman. J’ai également adoré le fait que le livre soit entrecoupé de bandes-dessinées, illustrées par Freg qui fait un travail remarquable (oui, oui, la Bande de Smikee, c’est lui). Les illustrations recèlent des indices pour le lecteur qui veut tenter de résoudre l’enquête. Les personnages sont drôles, bien décrits et l’enquête bien menée. Les notes en bas de page où Carine Paquin sous sa forme caricaturale s’exprime sont hilarantes. Les bandes-dessinées font partie intégrantes de l’histoire et ne sont pas une simple répétition des pages standards. À la fin du tome 2, je n’ai toujours pas avancé dans ma propre enquête et j’ai hâte au 3 pour en apprendre plus sur la disparition du père de Léo.

Carine Paquin est une femme pétillante et sympathique et mes élèves sont tombés sous son charme immédiatement. D’ailleurs, à voir la file d’attente qu’il y avait à son kiosque au Salon du livre de Jonquière, on comprend que sa visite a été un franc succès. La majorité de mes élèves sont tout près de terminer le tome 2 et tout comme moi, ils attendent impatiemment la sortie du tome 3.

À conseiller !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s